Astuces pour un voyage en Georgie

Géorgie, un petit pays caucasien de l’ex-union soviétique, et qui ne compte que 4.600.000 habitants. Voici ce qu’il faut savoir sur ce pays qui où le vin est une tradition.

La capitale, Tbilissi

Tous les ans depuis trente ans, la capitale géorgienne célèbre tbilisoba, comprenez la journée de Tbilissi. Faites-y un tour pour découvrir ce que c’est et comment ça se passe ? Les festivités durent bien plus longtemps, elle se déroule sur plusieurs jours vers la fin Octobre et draine des millions de personnes venues de tout le pays et même de plus loin pour voir des danses et des chants folkloriques. Vous verrez plusieurs animations comme un cracheur de feu, un serpent, ou encore des musiciens de jazz. A quelques pas, vous pouvez prendre la pause avec un jeune homme en costume traditionnel qui est à mi-chemin entre l’habille mongole, grec, perse et turque, véritable reflet de la diversité des cultures qui ont traversées ce pays chrétien blotti entre l’Asie et l’Europe. Partout, shops et terrasses recueillent les promeneurs affamés ou assoiffés car la Géorgie possède une longue tradition vinicole qui lui value un temps le surnom de cave de Moscou. Vous verrez des reliques soviétiques qui sont bradées pour quelques lari, la devise nationale dans les brocantes.

voyage-georgie

Kakheti

Après la capitale, allez visiter la région de Kakhéti dans l’Est du pays. A ne pas rater ! Admirez les monastères et les couvents plus beaux les uns que les autres. Et lorsqu’on parle de Kakhéti, on pense tout de suite au vin, donc ne manquez surtout de faire une dégustation de vin dans de superbes domaines aux alentours. En effet, c’est la première région viticole du pays c’est là-bas que ce trouve le berceau de la viticulture. Je vous recommande chaudement cette expérience. Pour ma part, je vous conseille de visiter le monastère Saint-Georges d’Alaverdi où plus d’une centaine de variétés de vignes sont cultivées. Dans les vallées fertiles de Kakhéti, chaque village produit son vin spécifique. Vous pouvez également retrouver ce patrimoine vivant dans les chants, les poèmes et l’artisanat. Dans la culture géorgienne, produire du vin, c’est important. Selon les ancêtres, pour un paysan, les vignes doivent passer en premier et la famille en second. Dans les exploitations familiales, on ne fabrique pas que du vin, on prépare aussi un drôle de bonbon appelé tchourtchkhela, des cerneaux de noix sont placés sur un fil avant d’être plongés dans un jus de raisin épaissi avec de la farine, une confiserie typique de la région. Ces bonbons sont prêts à être déguster qu’après plusieurs semaines de séchage en plein soleil. C’est encore plus nourrissant que le pain. Goutez-en lorsque vous y aller. Le petit bois des pieds de vignes sert de charbon pour faire griller des shashlik que l’on partage tous ensemble comme le vin familial, du coup, savourez ces fabuleuses shashlik qui sont très délicieuses.

Si vous décidez de visiter la Géorgie, ne rater pas ces destinations que je vous ai recommandé mais bien sûr il en existe d’autres que vous pourriez explorer lors de votre voyage, ou venez voir cet article.

Kroni