Quelles sont les habitudes les plus drôles des joueurs de poker ?

Le poker tient la première place en tant que jeux d’argent sur internet et en termes de joueurs. Il attire surtout une population jeune, masculine, inactive et instruite. Dans l’ensemble, selon une étude réalisée par l’oDJ du mois de février 2014, ces joueurs possèdent un trait caractéristique : ils sont célibataires. Presque la moitié des jeunes gens qui jouent au poker vivent seuls et dans le milieu urbain. Tandis que le taux de célibat environne un tiers pour les autres jeux comme le baccarat, la roulette, les jeux de grattage etc. Presque le tiers d’entre eux se sert également de leurs tablettes, et les smartphones pour jouer et ils sont plus tentés à s’inscrire sur plusieurs sites de poker. Un joueur sur deux déclare avoir fait une inscription sur au moins deux sites de jeux sur internet. Et on retrouve une bonne partie de joueurs de poker qui continuent toujours à jouer sur des plateformes non accréditées, a vérifier ici.

Le drôle de comportement des joueurs de poker

Presque 3 quarts des joueurs de poker pratiquent ce divertissement dans la soirée. Ce qui a pour effet de provoquer un trouble de sommeil chez eux. Près de 6 joueurs sur 10 attribuent cet empiètement du poker sur leur sommeil et sur leur mode de vie et considèrent ce jeu comme la cause de leur négligence dans l’accomplissement de leurs tâches au quotidien. Plus d’un sur 5 de ces adeptes souffrent également d’un problème sanitaire ou social quelconque. Cependant, nous savons tous que les casinos en ligne fonctionnent 24 h/24 mais ils préfèrent le jeu dans la soirée. Par ailleurs, comparé à d’autres jeux, on observe une tendance plus accrue à « vouloir se refaire » afin de rattraper les pertes subies chez les joueurs de poker. Plus ils acquièrent de l’expérience, plus ils cherchent à augmenter le montant de leurs mises afin de récupérer les sommes perdues antérieurement. Les adeptes de ce jeu sont aussi dans la plupart de cas plus critiqués par leur entourage comparé aux autres joueurs. Cela est peut-être dû au fait qu’ils ne sont pas beaucoup à percevoir le risque de dépendance de la pratique du jeu et l’impact des pertes occasionnelles sur leur budget.

joueur-poker-kronikomiks.comConcernant leur façon de jouer, on retrouve ceux qui lancent des grosses relances pour chasser les adversaires les plus craintifs. Ils tirent profit de leurs mains au maximum, ils se croient être les stars des casinos en ligne avec leurs bluffs réussis et leurs vols de blinds. Mais leur jeu risqué ne leur permet pas de remporter tout le temps et ils peuvent finir fauchés quand un opposant ayant une bonne main refuse de coucher. Après, on ne les retrouve plus ! C’est la tendance égo qui nuit à leurs jeux alors qu’ils doivent faire preuve de discipline et de patience. On retrouve également le contraire de ce type de joueur. C’est ceux qui jouent passivement et qui ne relancent que rarement. Ils se contentent de voir les cartes et ne se prennent pas la tête à chasser leurs adversaires. Leurs gains de jetons sont souvent minimes et cela peut conduire à la perte de leur bankroll. Eux, ne disparaissent pas mais reviennent souvent. Bref, on rencontre de nombreuses habitudes et styles des jeux plus ou moins comiques au poker.

Kroni