Mort de rire devant Johnny English !

Quand on parle de film d’espionnage, pour sauver le monde, James Bond en est une référence de taille. Johnny English a suivi son aventure mais d’une manière plus insolite.

Johnny English, une parodie ludique de James Bond

Johnny English est un film d’espionnage franco-britannique, produit par Universal Pictures. Le film, une comédie-espionnage de 88 minutes, est un vrai chef d’œuvre réalisé par Peter Howitt, scénarisé par Neal Purvis, William Davies et Robert Wade. Il est sorti en 2003. Les acteurs  principaux sont : Rowan Atkinson, John Malkovich, Natalie Imbruglia, Ben Miller. Ce film d’espionnage à la James Bond parle de la mission d’un agent secret pour neutraliser un complot visant à s’emparer du trône de la reine d’Angleterre.

Chargés de surveiller les joyaux de la Couronne, le symbole immémorial de la grandeur de l’Empire britannique, convoités par des cambrioleurs de haut vol, les services secrets britanniques se font rares. Leurs meilleurs agents sont éliminés les uns après les autres. La sécurité du pays est en danger, tout comme les Joyaux de la Couronne. Le MI7 n’a plus d’autres choix qu’à faire appel à l’un de ses médiocres agents. Il s’agit de Johnny English (Rowan Atkinson, le fameux Mr Bean), un agent gaffeur, maladroit et sans expérience. C’est un rôle taillé sur mesure pour le comédien. Ce qui prévoit déjà un excellent film qui va beaucoup faire rire.

Lors d’une exposition, Johnny English est appelé à surveiller les joyaux de la Couronne britanniques. Cependant, quelqu’un arrive à neutraliser tous les systèmes de sécurité. Et les bijoux sont disparus. Le fameux agent secret soupçonne le Français Pascal Sauvage (John Malkovich) d’être le Cerveau de ce haut vol. Ce dernier, un lointain parent de la reine et qui convoite le trône, fait pression sur elle et la force à abandonner. Malgré la réticence du directeur du MI7 sur la culpabilité du méchant français, Johnny English décide de continuer son enquête. Grâce à beaucoup de chance et du hasard que de la perspicacité et d’habileté, l’agent secret arrive à déjouer le plan de Pascal Sauvage.johnny_english

Une excellente comédie, irrésistible et divertissante

A l’instar des films de James Bond, Johnny English est un film d’actions où l’agent secret utilise divers gadgets, se déplace dans une belle voiture et une belle fille, Natalie Imbruglia. Mais d’une maladresse légendaire dans Mr Bean, l’acteur déploie tout son talent d’artiste dans le film Johnny English, une super comédie d’espionnage. Rowan Atkinson est au top dans ce film. On passe ainsi des moments agréables avec Mr Bean en James Bond. En effet, le personnage fait toujours rire grâce à son air comique et gaffeur. Le scénario est parsemé de scènes insolites et marrantes, de quiproquos et de gags.

Les acteurs jouent bien leur rôle. John Malkovitch dans la peau d’un méchant français donne du fil à retordre à l’agent secret britannique Johnny English. Cependant, le film n’arrive pas à égaliser les vrais films d’action d’espionnage et à convaincre totalement certains spectateurs. L’utilisation abusive de gadgets fantaisistes montre un film de bas de gamme, une parodie à peine rigolote de James Bond. Toutefois, le film vous fera toujours passer un excellent moment de détente.

Si Rowan Atkinson plus communément appelé Mr Bean peut devenir un espion, et qui plus est, maladroit, tout le monde peut le devenir (non pas maladroit). Une panoplie de gadgets au service de l’espionnage existent et à moindre coût. Entre les mini-caméras que l’on peut dissimuler de partout, les micros et les logiciels espions à installer sur les téléphones portables, il y a une multitude de possibilités. Bien sûr, l’espionnage d’autrui n’est pas légale…

Kroni