Supernatural : notre avis sur la série avant la sortie de la saison 12

Aimez vous le surnaturel et les esprits?

Initialement présenté comme un thriller horrifique, Supernatural débarquait sur les chaines américaines au cours de l’année 2005. Depuis, la série cumule le succès, devant un des titres les plus prolifiques du genre. Plus encore : le nombre de ses fans augmente de jour en jour, constituant une des fandoms de séries les plus importantes après Docteur Who. À l’annonce de la sortie prochaine de la saison 12, nous nous replongeons dans ce classique, en essayant de comprendre les raisons de sa longévité.

supernatural-avis

Une série qui fonctionne !

Il n’y a pourtant pas à chercher bien lien pour trouver la recette qui marche ! Supernatural revisite les légendes urbaines des États-Unis, et suit un arc narratif bien précis. Enfin… jusqu’à un certain point ! Dans cette série, nous suivons donc les aventures des frères Winchester, partis faire la chasse aux monstres afin de retrouver le démon qui a tué leur mère. L’histoire se base sur le combat éternel contre le bien et le mal, et met en scène une sorte de quête initiative au cours de laquelle chacun des frères découvrira sa véritable nature. Au début, tout cela surfe un peu sur des clichés : le grand frère macho, dragueur et à l’appétit d’ogre qui se révèlera en fait être l’incarnation d’un ange (au sens littéral du terme), puis le petit jeune à la personnalité plus posée et plus sérieuse dont la véritable nature est démoniaque.

Si le commencement parait un peu cheap sur les bords, Supernatural réussit à relever le niveau avec un casting et une histoire qui tient la route. Les premières saisons entrainent le spectateur dans une Amérique remplie de monstres, de démons et de fantômes qu’il faut chasser. Au volant de leur Chevy Impala 67, les Winchesters traquent toutes sortes d’atrocités avant de tomber sur une prédiction annonçant que le plus jeune de la famille est destiné à devenir l’hôte de Lucifer. Malgré des effets spéciaux bâclés, la série parvient à donner des sueurs froides aux moins superstitieux. Tout fonctionne bien… jusqu’à la saison 6 où tout part en cacahuètes.

supernatural-saison-11

Une série gâchée ?

En effet, la majorité des fans de la première heure pensent que Supernatural aurait dû se finir à la saison 5. La fin de ce volet constituait une conclusion plus que satisfaisante à l’histoire. Cohérente à tous les niveaux, elle aurait ainsi achevé une belle aventure tout en laissant d’innombrables possibilités aux auteurs de fanfictions. Sauf que non ! Les créateurs de la série ont depuis sortis 7 autres saisons pour garder Sam et Dean Winchester à l’écran. Entre les intrigues qui n’ont ni queue ni tête et les big boss qui sont vaincus un peu n’importe comment, la série a largement perdu de sa saveur. Elle continue néanmoins à satisfaire ses fans, grâce notamment à des acteurs qui ont plus que leurs jolis minois à présenter. Impliqués jusqu’au cou dans l’entretien de leur fan base, les principaux interprètes entretiennent une relation particulière avec leurs followers qui ne demandent aujourd’hui que des saisons infinies de Supernatural. Pari réussi pour Eric Kripke qui peut se vanter de préserver la magie malgré les dérives de son œuvre.

Kroni